A SUIVRE Le Voyage à l'envers

A SUIVRE     Le  Voyage à l'envers

CHAPITRE 49 Une question de mémoire (Pedro Beltran)

CHAPITRE 49 Une question de mémoire (Pedro Beltran)

Pedro hâte le pas. Don José l'a envoyé porter des invitations un peu partout dans la ville et l'heure tourne. Soudain, derrière l'église San Roman, il entend des éclats de voix et de gros rires. Il jette machinalement un coup d'oeil et se fige : arme au poing, deux malandrins ont plaqué au mur un jeune garçon en qui il reconnaît aussitôt Beltran de Mendoza. Ses agresseurs ont l'air de beaucoup s'amuser.

- C'est pas prudent de se promener tout seul dans les rues à ton âge.

- Ouais, renchérit un autre, t'aurais mieux fait de rester avec ta nourrice.

- Lâchez moi; rétorque Beltran, ou il vous en cuira !

Les bandits se regardent.

- Mais c'est qu'il nous menace, cet avorton ! éructe le plus grand

- C'est pas bien ça, il a pas été bien élevé. Faudrait faire son éducation.

- Excellente idée ! Tu sais comment on traite les petits enfants mal élevés ? On leur tanne le cuir !

- Ou on leur coupe les oreilles et même la langue !

Beltran avale sa salive.

- Vous ne me faites pas peur !

- Mais c'est qu'il crâne, ce gamin !

- Toi aussi tu crânerais si t'étais aussi bien habillé ! Faudrait voir ce qu'il vaudrait sans tous ses beaux vêtements ! Sûr que ça m'irait aussi bien qu'à lui !

-  Riche idée ! Prends lui déjà sa bourse pendant que je l'aide à se déshabiller ! Après on s'amusera un peu !

Le bandit tend un couteau menaçant vers le jeune garçon. Soudain, ses yeux s'écarquillent, il ouvre la bouche et s'écroule, évanoui. Son compagnon n'a que le temps de se retourner pour recevoir à son tour un furieux coup de bûche qui l'étend proprement.  Stupéfait, Beltran voit alors Pedro se pencher sur les deux hommes.

- Ils mettront un bon moment à se réveiller; déclare l'indien. S'ils se réveillent. Mais mieux vaut partir.

Beltran hoche la tête, lance un dernier regard aux deux bandits et se ressaisit enfin.

- Je ne sais pas comment te remercier... balbutie t il.

- Inutile. J'ai toujours eu horreur des lâches.

- N'empêche, insiste Beltran, ils n'avaient pas l'air de plaisanter. Sans toi, je ne sais pas ce que je serai devenu.

Pedro fixe un instant le jeune homme et sourit.

- Mettons que je t'ai évité certains ennuis. Et que j'ai bonne mémoire.

Beltran hausse les épaules.

- Tu veux parler de cette histoire de cheval. C'était la moindre des choses.

- J'ai bonne mémoire, répète l'indien.

Tout en parlant, ils sont arrivés sur une petite place assez animée.

- Je vais rentrer chez moi, déclare Beltran, c'est tout prés.

- Je vous accompagne; tu pourrais faire encore de mauvaises rencontres.

- Tu crois qu'il pourrait y en avoir d'autres ?

- On ne sait jamais. Ne prenons pas de risques.

Un temps. Beltran hésite un instant.

- Mais... Don José va t'attendre ? lance t il presque timidement.

- Je sais ce que j'ai à faire.

Impressionné par le ton résolu de l'indien, Beltran n'ose insister et le guide à travers les ruelles avant de s'arrêter devant une lourde porte de bois, dans un coude de la rue.

- Je suis arrivé. Mes parents voudront sans doute t'exprimer leur reconnaissance.

- Inutile. Je paie ma dette.

La porte s'ouvre enfin et Beltran s'engouffre à l'intérieur après un dernier salut à Pedro.

Le soir venu, il raconte l'incident avec force détails enthousiastes.

- Si tu avais vu cela, grand père ! Il m'a sauvé la vie, c'est sûr !

- Tu as dû avoir une peur affreuse, mon chéri, s'émeut Elfa

Beltran se mord les lèvres et finit par lâcher en rougissant.

- Ils étaient très déterminés et très... convaincants...

- Celui qui n'a pas peur en face du danger est un inconscient, mon petit, assure Don Alejandro.

- En tout cas, Pedro n'a pas hésité.  Et il a insisté pour me reconduire. Il a répété plusieurs fois

 « j'ai bonne mémoire ». Il avait un ton si résolu !

« Ca, ce n'est pas forcément le plus rassurant. » songe Don Alejandro, perplexe.



04/03/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres