A SUIVRE Le Voyage à l'envers

A SUIVRE     Le  Voyage à l'envers

CHAPITRE 33 Ars magica

CHAPITRE 33 Ars magica

Dans la pièce tendue de bleu sombre, don Martin s’impatiente :

- Et bien, Apollonios, c’est prêt ?

Le nommé Apollonios, petit homme rabougri vêtu d’une longue robe semée d’étoiles et de signes du zodiaque, lève son regard perçant sur l’homme debout à côté de lui.

- Sois patient comme le bœuf et tempérant comme la colombe ; tu auras la piété du cyprès et l’humilité du cèdre, déclare-t- il doctement. Le temps m’est indispensable, mon maître.

Don Martin, agacé, lève les yeux au ciel.

- Du temps, du temps, tu en as eu assez, s’écrie-t- il. Je n’ai négligé ni or ni pierres précieuses pour satisfaire tes exigences. Tu as eu tous les instruments nécessaires et j’ai fait chercher toutes les plantes rares que tu voulais.  Maintenant je veux mon talisman. Et je le veux tout de suite.

Le mage plisse les yeux.

- Bien, bien, mon maître. Tu auras ce que tu cherches et ce que tu veux. Les pierres que tu me reproches ont été bien employées. J’ai créé pour toi un talisman unique au monde. Regarde.

Il lui tend alors une ceinture d’or ornée de pierres précieuses.  Don Martin la prend avec un respect mêlé de crainte, l’observe un instant et demande, un peu inquiet :

- Tu dis qu’elle me protégera des démons ?

- Elle te protégera de tous les maléfices, assure Apollonios. Je ne puis te dire le secret de sa fabrication mais sache que j’ai utilisé l’acacia et la mandragore. Et le sceau de Salomon.

- Salomon ? répète don Martin  impressionné.

- Oublies-tu que nous sommes dans sa ville ? Tolède a toujours été réputée pour ses sortilèges, c’est ici qu’est cachée sa table d’émeraude, source de toutes les connaissances.  Avoir été créé ici renforce sans aucun doute le pouvoir de ce talisman.

Fasciné, don Martin tourne et retourne la ceinture.

- Regarde comme les douze carrés d’or s’articulent bien et comme la souplesse est alliée à la force.

Apollonios lui jette un regard rapide.

- J’ai fait la boucle d’ambre et de corail et chaque carré est orné d’une pierre différente : rubis, béryl, agate, améthyste, diamant et j’en passe. Elles viennent de hautes montagnes claires comme le jour où le feu et l’eau ont fait naître une mousse qui s’est ainsi figée. Songe de quels pouvoirs elles ont ainsi été dotées.

Satisfait, don Martin passe la ceinture à sa taille.

- Te voilà prémuni contre les démons, les fièvres et le mauvais œil. Bien malin celui qui oserait s’attaquer à toi.

Don Martin hoche gravement la tête et tend une bourse à l’astrologue.

- Tu as bien travaillé.

Puis il quitte la pièce d’un pas décidé. Apollonios soupèse la bourse et murmure :

- Elle te protégera de tout sauf de toi- même.



17/02/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres